209.237.238.178
 
 12:15:45

 Aides Webmasters
 
 Tester son site
 Style CSS
 Référencement
 Liens hypertextes
 Générateurs
 Hébérgements

 Services
 
 Compteurs
 Annuaire

 Trucs et astuces
 
 Aide et news du jour
 Test d'éligibilité
 Tester sa connexion
 Rémunérez-vous
 Antivirus en ligne
 Raccourcis clavier

 Comparatifs
 
 Logiciel
 Matériel
 Divers
 Prix
 ADSL

 Dossiers
 
 Le bios
 Allopass
 DirectX 9
 Le peer-to-peer
 Le spam
 Les futurs PC
 Le SP2 de Windows
 Firefox
 Les benchmarks
  Gadgets insolites
 Composants

 Statistiques
 
 Visiteurs: 11953
 Pages vues:  37995
 En ligne: 1

 Newsletters
 

Adresse e-mail

Inscription
Désinscription






Classement de sites - Inscrivez le vôtre!

Z-serv

Internet-ADSL

Miouge.net

 

     Firefox 1.0 se positionne comme le concurrent direct d'internet explorer sur le marché des navigateurs internet. Microsoft veux mettre au pas ce challenger issue de la culture open source. Lancé par le société Mozilla en octobre dernier, la version officiel de Firefox semble tenir ses promesses et a séduit plus de 8% des internautes en seulement quelques mois.Un événement attendu par des millions d'internautes passionnés de logiciels libres et ouvertement hostiles au monopole mondial de Microsoft. Le 9 Novembre 2004, la fondation Mozilla lançait la version 1.0 de son navigateur Internet, Firefox. Après plusieurs versions Bêta, ce navigateur était présenté officiellement au grand public. Ses responsables sont clairs quant aux objectifs de Firefox 1.0: être le principal challenger d'internet explorer sur le marché mondial des navigateurs et casser l'hégémonie de Microsoft en atteignant 10% de parts des marché d'ici fin 2005. Selon Mozilla, Internet Explorer n'a bénéficié d'aucune innovation majeure depuis le lancement de sa version 5.5 en 1999, alors que les projets open source type Firefox "seraient d'un niveau beaucoup plus élevé".

     La fondation estime que son navigateur est plus rapide, plus pratique, plus sûr et plu ergonomique que son concurrent. Début novembre, à quelques jours du lancement officiel de Firefox 1.0, le Cert, organisme américain de sécurité informatique, révélait d'ailleurs une énième faille de sécurité critique sur Internet explorer et conseillait tout simplement d'abandonner le navigateur pour un autre, si possible celui de Mozilla.

     Selon l'institut WebSideStory, qui observe depuis 1999 le marché des navigateurs Web, un vent de panique souffle chez Microsoft: Internet Explorer a d'abord perdu 1,8% de marché de juin à octobre 2004 tandis que la pré version de Firefox progressait de 3,5 à 5,2%. Et depuis début novembre, le coup de griffe s'est transformé en véritable gifle: Firefox aurait atteint 8,69% de parts de marché en décembre, une performance que même Mozilla n'avait osé imaginer.

 

     Gratuit, Firefox est le dernier fleuron de la culture dite open source. La fondation Mozilla a développé son navigateur grâce aux contributions de milliers d'informaticiens bénévoles à travers le monde et a reçu le soutien financier de particuliers et d' organismes privés soutenant le projet. Son code source étant rendu public, le navigateur peut évoluer au fur et à mesure par ajout ou amélioration de fonctionnalités, tandis que les bogues signalés pourront être rapidement pris en charge par les développeurs. Pour les supporters de Firefox, la nature même du navigateur garantit ses capacités d'adaptation et d'évolution, contrairement à Internet Explorer.

 

     Pour se démarquer de son concurrent, Mozilla insiste sur les spécificités techniques de son protégé. Firefox est compatible avec les systèmes d'exploitation Windows, Linux et Mac OS et est proposé en 15 langues dont le Français. Contrairement à IE, la navigation peut s'effectuer par onglets, c'est à dire que plusieurs fenêtres internet s'ouvrent au sein d'une même page.

     Une approche qui peut en désorienter certains, mais qui s'avère au final très pratique pour visualiser et accéder rapidement à l'information. Firefox est aussi censé bloquer par défaut tous les pop up et protéger l' internaute contre les sites frauduleux.

     Mozilla affirme enfin que son navigateur n'offre quasiment pas de prise aux virus et spywares. Plusieurs problèmes de sécurité ont pourtant été signalés depuis septembre, mais ils ne peuvent être comparés aux nombreuses failles de sécurité qu'a connu IE en 2004. Certains hackers libertaires prennent d'ailleurs un malin plaisir à cibler le navigateur de Microsoft, ce qui ne sera certainement pas le cas de Firefox. Le géant américain est conscient du potentiel de son challenger et contre attaque déjà en annonçant de nouvelles évolutions pour son navigateur. Les internautes peuvent déjà utiliser la version IE SP2 de Microsoft, mais ce nouveau pack crée de nombreuses incompatibilités système qui en découragent plus d'un. La plupart devront donc attendre 2006 pour bénéficier du dernier système d'exploitation Windows et son navigateur intégré, annoncé comme beaucoup plus sécurisé que l'actuel.

     Grâce à une politique commerciale aussi intelligente qu'agressive. Microsoft est déjà parvenue a court-circuiter de Netscape au début des années 90. Alors que ce dernier 2tait le plus populaires des navigateurs, il n' est plus utilisé aujourd'hui que part 1% des internautes ... C' est d' ailleurs partir du code source de Netscape cédé par AOL, que Mozilla à bâti l' architecture de son Firefox. On peut espérer que le fils ne commettra pas les mêmes erreurs que son aïeul et saura résister à l'offensive marketing de Microsoft ...

PRATIQUE:

Pour télécharger Firefox 1.0 en version francaise, rendez vous sur:

http://frenchmozilla.sourceforge.net/firefox/

 

Copyright © 2004-2005 Simply-Net | Tous droits réservés Simply-Net
- Simply-Net - CNIL N°1065369